Facebook Twitter Flux RSS

Lorsque Alsa m’a contacté pour tester leur nouveau produit « Mon Yaourt Maison » sur FraiseBanane, je me suis demandé « Quel rapport avec les smoothies ? ». Et je me suis dit qu’il serait intéressant de faire des smoothies contenant du yaourt ! Après tout, pourquoi pas ? D’autant que -vous ne le savez probablement pas- mais je fais très régulièrement du yaourt chez moi !


Qu’est-ce que « Mon yaourt Maison » d’Alsa ?

Ce sont des ferments lactiques, indispensables à la réalisation des yaourts ! Pour les scientifiques, le ferment contient deux types de bactéries : Streptococcus thermophilus et Lactobacillus bulgaricus. Il contient également de la maltodextrine (ingrédient de la famille des glucides, largement utilisé dans les produits alimentaires).

Pour ma recette, j’ai choisi d’utiliser du bon lait cru de la ferme ! On n’en trouve pas partout, mais si vous avez l’occasion d’en acheter, n’hésitez pas ! C’est un lait de très grande qualité, car il n’a pas été standardisé (la matière grasse est entièrement retirée du lait et réinjectée en fin de production en quantité standard et constante). Celui-ci provient d’une petite exploitation agricole (EARL Caroline – Ferme Lespiadon pour ne pas la citer !) à quelques kilomètres de chez moi ! Et croyez-moi : quand on y goûte, on ne reprend plus de lait standard ! En ce moment, il a le goût des fourrages de printemps et de la campagne !

Le lait cru ayant une DLC de 4 jours, il est nécessaire de le pasteuriser, en le faisant bouillir pendant 5 minutes ! (Attention cependant à ne pas le faire déborder : le lait monte très vite !). Ensuite, on le laisse refroidir pendant 20 à 30 minutes. Il doit être à 40° pour ajouter le ferment. Si l’on ajoutait le ferment avant, on tuerait tout simplement les bactéries…

Admirez la belle couche de crème au dessus de ce lait cru qui refroidit ! C’est pas joli, ça ?

Le ferment se présente comme un petit saché de poudre blanche en petite quantité. Un sachet sert à préparer 1 litre de yaourt, soit 1 kg. La boîte contenant 4 sachets, on peut préparer 4 fois des yaourts !

Une fois le ferment ajouté dans le lait, on mélange avec un fouet pour bien intégrer la poudre au lait. Personnellement, j’ai l’habitude d’ajouter un peu de lait en poudre (environ 40 g) pour donner plus de texture à la préparation.

On peut préparer les yaourts dans une yaourtière, mais pour ma part, j’utilise une autre méthode : au four ! Pourquoi au four ? Tout simplement pour pouvoir brasser les yaourts en ajoutant de la confiture, du chocolat, ou autre… Bien entendu, les ingrédients sont à ajouter une fois l’étuvage terminé !

Si vous voulez utiliser du yaourt dans un smoothie, il est également recommandé d’utiliser cette méthode : ainsi, vous aurez une texture plus crémeuse.

On verse donc la préparation dans un saladier passant au four. Four que l’on met à 45 ou 50 degrés (pas plus !) pendant une durée de 5 à 6 heures : il ne s’agit pas de cuire le lait mais simplement de le chauffer pour accélérer sa fermentation !

Une fois les 5 ou 6 heures passées, on mélange le yaourt à la cuillère et on ajoute éventuellement de la confiture, du chocolat en poudre, …). Et hop, direction le réfrigérateur pendant plusieurs heures !

La texture du yaourt est parfaite : il est bien crémeux et tient bien. En terme de goût, il est fabuleux (mais c’est surtout la qualité du lait qui importe !)

Vous pouvez ensuite ajouter le yaourt dans n’importe quel smoothie : il vous suffit d’ajouter dans le blender 2 à 3 cuillères à soupe pour 2 verres de smoothie. Vous aurez ainsi un smoothie lacté, fait avec du bon yaourt fait maison !

Pour ma part, j’ai choisi de remplir des pots :

A noter que deux autres versions du ferments sont proposées par Alsa : « Mon Bifidus Maison » et « Mon Yaourt Maison Onctueux ».

Retrouvez le spot télé ici, et des recettes ici, et ici.

Article sponsorisé


6 commentaires

delf745 le 17 avril 2010 @ 0:42

j’ai pris les boites classique et bifidus! je veux tester ça!!mais dans ma ptite yaourtière pour moi!

alfafa le 28 avril 2010 @ 15:37

Intéressant, car je viens d’acheter la version Alsa Bifidus pour tester justement… car d’ordinaire je réalise mes yaourts à la maison soit avec le ferment de mon biocoop soit avec un yaourt semence. Donc, je vais tenter l »expérience en yaourtière pour ma part.
Quelle chance d’avoir du lait cru de la ferme !

sandrine le 3 mai 2010 @ 15:09

bonjour! pas moyen den trovuer dans tous les magasins autour de chez moi, snifsnifsnif

Pascalus le 17 juin 2012 @ 2:59

Si vous voulez de bons yaourts beaucoup plus sains :

Arrêtez de faire des yaourts avec les poudres fatiguées, dont je ne suis pas surpris que la plupart des personnes trouvent leurs résultats liquides, ou trop acides.

Achetez BIOPROTUS 7000, qui contient 7 milliards de ferments lactiques vivants et lyophilisés par sachet, en 7 souches, (et non une seule). Pas besoin que cela provienne d’un magasin Bio, car les bactéries c’est toujours Bio ! Ces sachets sont prévus pour être bus avec un verre d’eau tempérée, (1 par jour), mais je vous propose ici de faire multiplier nos amies les bactéries lactiques probiotiques.

En pharmacie : 18 Eu, ou a 12 Eu sur le Net. 1 sachet pour un litre de lait toujours entier et à température ambiante, (l’UHT convient très bien et pas besoin de le chauffer), mais jamais d’écrémé. Ajouter l’équivalent d’un pot rempli de lait en poudre, (si possible entier), pour un résultat plus ferme. Tous les ustensiles doivent être parfaitement propres, ainsi que vos mains, comme cela vous pourrez les conserver facilement 15 jours au réfrigérateur à 4 degré C°. Faites-les le soir sans les couvercles et laissez-les tranquille jusqu’au matin, ou vers midi, surtout sans vibrations autour, (machines à laver…). Mettre les couvercles et laisser reposer 4 heures au réfrigérateur.

De cette façon c’est inratable !

Pas nécessaire d’utiliser un sachet de BIOPROTUS 7000 à chaque fournée, parce que les fois suivantes vous pouvez utiliser un des yaourts, jusqu’à 5, 6, ou 7 fournées suivantes, (voir plus).

En fait, non seulement c’est plus sain que n’importe quel yaourt de tous les commerces du monde, mais en plus c’est économique malgré le prix de départ, puisque :

1 sachet à 1,80 Eu donnera entre 40 et 56 yaourts, pour 5 à 7 litres de lait entier et un paquet de lait en poudre.

Je précise que je ne travaille pas pour cette entreprise, mais que je tiens à faire partager mon expérience pour le mieux-être de tous et de toutes. D’ailleurs, si je travaillais pour eux, je vous dirais d’utiliser 1 sachet minimum à chaque fois, voir pour chaque pot !

Ne pas se faire d’illusions : Alsa suit une mode qui lui rapporte de l’argent. Ce n’est pas un organisme de bienfaisance et la bonne santé des gens lui importe moins que ses finances. Bioprotus a peut-être la même politique commerciale, mais je devis l’utilisation qu’ils préconisent, (10 doses = 10 verres), pour la multiplier par 400 à 560 yaourts, minimum ! Pour un résultat identique, voir plus puissant, un sachet à 1,80 Eu coûte donc entre 0,0045 et 0,0032 Eu !

Il faut savoir qu’en réalité on n’a pas besoin du calcium contenu dans le lait des vaches, qui est naturellement réservé aux petits veaux, (ni de celui des autres laits, mais uniquement de celui de nos mamans lorsque nous étions bébés). C’est une invention publicitaire de l’industrie laitière, pour pousser à la consommation. Le calcium on en trouve suffisamment dans une multitude d’aliments et même dans l’eau ! Sauf pour les carences, mais en ce cas c’est de l’ordre médical, sous comprimés et non en produits laitiers. Ce qui n’empêche pas que l’on peut adorer cela, comme moi qui pourrais difficilement me passer de bons fromages au lait cru.

Pour ceux qui veulent les faire avec un yaourt du commerce en remplacement du sachet : je conseille le « Velouté » de Danone, dont la souche est excellente et donne un résultat crémeux.

Les miens je les fais dans mon ancienne mijoteuse automatique, en première position = 43°, pendant 2 heures + repos, (voir 4 h).

Bonnes dégustations !

P.S.: Si vous utilisez la supère yaourtière orange, (ou bleue), des années 70’s : La remettre en route le matin et attendre vers midi pour mettre les yaourts au réfrigérateur.

Pascalus le 17 juin 2012 @ 3:01

OUPS !!! Désolé, je croyais que mon commentaire n’était pas passé. Et comme je l’ai conservé en mémoire j’ai pu le replacer, (mais en double).

Pour laisser un commentaire (ou pas)...

En cliquant sur "Smooth !", vous acceptez sans réserve que votre commentaire soit publié sur FraiseBanane.fr