Facebook Twitter Flux RSS

Selon l’Institut Nielsen, les ventes de smoothies en France ont approché les dix millions d’euros au cours des douze derniers mois. Le precurseur, Innocent, a débuté en 2005. Depuis, les ventes ne cessent d’augmenter, et pas seulement l’été !

J’ai également lu une théorie intéressante sur les smoothies : Qui les consomme et pourquoi ?

Pour les « adulescents » (traduisez adultes-adolescents, donc trentenaires en crise ou jeunes adultes cherchant désespérement à garder une part de leur adolescence), le smoothie a un petit côté régressif qui rassure. C’est un peu la transgression de l’interdit : en buvant un smoothie, on a tout de même un peu l’impression d’aspirer de la purée liquide avec une paille !  D’où le lien avec un souvenir d’enfance, une grande frustration puisqu’on nous a toujours interdit d’aspirer la purée ou la mousse au chocolat avec une paille (ceci dit, bien en a pris aux autorités de nous en empêcher, c’est assez laborieux finalement).

Lire l’article complet ici. (source : Aufeminin)


Pour laisser un commentaire (ou pas)...

En cliquant sur "Smooth !", vous acceptez sans réserve que votre commentaire soit publié sur FraiseBanane.fr