Facebook Twitter Flux RSS

Il y a quelques jours, je soulevais un problème d’actualité : le passage d’Innocent du format 1L au format 750ml… Pas besoin d'un BTS CGO, autrement dit un diplôme en compta-gestion pour se demander immédiatement si le consommateur n'est pas floué.Ce souci pose immédiatement la question de l’évolution des prix. Je soupçonnais Innocent et/ou les distributeurs d’avoir profité de ce changement de packaging pour pratiquer une hausse de prix cachée, en rendant discrètement le prix au litre (ou au kilo) plus élevé…  Une pratique qui porte un nom : le downsizing.

Philippe Cantet, Directeur Général France d’Innocent, m’a alors contacté pour répondre de manière simple à cette interrogation. Voici les éléments de réponse qu’il m’a fournis :

Aujourd’hui, nous sommes environ 10% dans notre beau pays à boire des smoothies, quelque soit leur marque, et notre quête à nous, chez innocent, c’est de continuer à faire grandir cette famille. Le prix de ces smoothies est vu comme le principal problème, et cela est de plus en plus marqué avec les temps difficiles que nous traversons. Du coup, chez innocent, on travaille spécifiquement sur cette question depuis 18 mois maintenant. On a reflechi a ce qu’on pouvait faire, en gardant fermement le principe de ne pas toucher à la qualité des smoothies. On a testé deux trucs :

  • D’abord, nous avons aidé les distributeurs à baisser le prix de notre gamme 1L tout au long de 2010, en écrasant nos marges. Il est passé de 3.99€ à 3.69€, soit plus de 8% de baisse. Cette baisse a été mise en oeuvre par tous les distributeurs, certains sont même allés plus loin (ils sont, par la loi, libres et seuls maitres des prix de vente). On a aussi essayé d’etre inclus dans un maximum d’operations de promotion. Ca a été bien apprécié par beaucoup de nos consommateurs fidèles.
  • Ensuite, on a testé des formats plus petits – un 500ml et un 750ml, lancés respectivement en mars et en juin 2010 – pour offrir des innocents moins onéreux pour toutes les petites envies de fruits. Ces deux formats sont, bien entendu, moins chers que le 1L pour les consommateurs, mais pas de manière proportionnelle, car certains couts sont “fixes”: le salaire des ouvriers de la fabrique ne baisse pas avec la taille du pack, on ne met pas plus de 750ml que de 1L dans un camion etc… Du coup, la fabrication d’un 750ml nous coute 81% du prix du 1L et un 500ml nous coute 65% du prix du 1L. Par conséquent, les consommateurs les payent aux mêmes proportions: 1L=3.69€, 750ml=2.99€ et 500ml= 2.39€. On ne gagne pas plus sur un format que sur un autre.

On a constaté que le 750ml (en vente notamment chez Franprix, Casino et Géant depuis 5 mois) est, de loin, ce que nos consommateurs preferrent. Non seulement il est moins cher, mais la contenance convient mieux à la vie quotidienne : en effet, on a parfois du mal à finir tout un litre en 4 jours apres ouverture si on n’a pas une grande famille et des enfants pour aider. Du coup, on a pris le parti de retirer le 1L pour le remplacer par le 750ml. Le 500ml quant à lui continue sa vie dans les réseaux de proximité (8àHuit, Shopi, etc…) ou il correspond bien à la logique d’achat de “dépannage” qu’on va y faire.

Quant au prix actuellement pratiqué pour un 750ml, nous recommandons 2.99€ mais les distributeurs sont seuls maitres de leur prix. On a constaté dans les premiers jours apres le lancement (qui a eu lieu il y a 15 jours) que l’éventail allait de 2.65€ à 3.15€, mais commence à se stabiliser vers 2.99€ (c’est déjà le cas dans la plupart des Monoprix ou des Auchan par exemple).

Bilan de cet entretien :

– Le 750 ml est plus adapté en terme de prix psychologique (on passe en dessous de la barre des 3€) et de contenance.
– Bien que le 750ml soit moins cher à l’unité que le 1L, la baisse de prix n’est pas proportionnelle : les coûts fixes rendent le 750ml plus cher au litre.
– Les distributeurs sont maîtres de leurs prix : si la plupart jouent le jeu, certains profitent néanmoins de ce changement et “oublient” de baisser le prix.

J’ai apprécié l’honnêteté d’Innocent et de Philippe Cantet, qui répond très clairement et très franchement aux consommateurs que nous sommes ! Certains industriels feraient bien de s’en inspirer !


9 commentaires

CocoBanane le 14 novembre 2010 @ 15:55

Personnellement, j’achète mon smoothie Banane, coco, ananas de 75ml au monoprix d’Antony pour 3,19 euros, soit 4,25 euros le litre…. Plutôt diabolique la manœuvre !

Michael Boamah le 16 novembre 2010 @ 18:29

C’est un mec bien dis donc le DG d’Innocent.
A croire qu’ils sont tous innocents là-dedans

Yorick le 27 novembre 2010 @ 11:10

Bonjour ,
Constat réalisé sur Télémarket:
-le 1l kiwis/Pommes/ananas 3.69€
-le 75cl 3.50€ soit 4.67€ le litre = 26.5% d’augmentation à quantité égale.

A mon avis ils en vendent moins sur Télémarket et ils ont été obligé de faire une promo ( -50% sur le second acheté).

Perso je n’en achète plus.

Benedicte le 24 janvier 2011 @ 11:08

C’est une blague ! Partout, le 750 ml est au pris du 1L et je n’en achète plus… Dommage, c’était bon…

Julien le 24 janvier 2011 @ 20:33

Je ne suis pas de votre avis. La réponse d’Innocent laisse entendre que certains de leur frais incompressibles renchérissent le prix au litre de la bouteille 750ml. Hélas ils peuvent nous dire ce qu’ils veulent nous n’avons aucun moyen de vérifier. Personnellement j’aurai préféré qu’ils inventent une bouteille de 1,5L. D’après le beau discours de ce monsieur les coûts devraient baisser avec la quantité, la bouteille de 1,5L pourrait être à 4.99 euros ou moins.
Quand vous êtes gros buveur de smoothie ne préféreriez vous pas 1,5L à 4.99 euros plutôt que 2X750ml à 6 euros?

Pour laisser un commentaire (ou pas)...

En cliquant sur "Smooth !", vous acceptez sans réserve que votre commentaire soit publié sur FraiseBanane.fr